Ma Bio

2004 : première tentative de sélection pour les Jeux Paralympiques d’Athènes.

Je débute ma première année chez les seniors et devient vice-champion de France en carabine 10 m 60 balles couché. Par la suite je participe aux différentes sélections nationales en vue des Jeux Paralympiques d’Athènes. Malheureusement, par inexpérience du haut-niveau sans doute, je passe complètement à côté et ne suis pas retenu dans l’Equipe Paralympique. Une sanction attendue, mais à 19 ans seulement je n’ai qu’ une envie, repartir pour 4 ans en vue des Jeux de Pékin en 2008. A ce moment là, je commence à m’orienter vers d’autres disciplines de la carabine : 10 mètres debout et 3 positions à 50 m, ce qui me permet d’être engagé dans les 4 disciplines.

2006 : premier titre de Champion de France senior et première participation aux Championnats du Monde

Après une saison 2005 en demi-teinte au niveau national mais une nouvelle place de finaliste à l’ Open d’ Italie à Padoue, je reprends ma marche en avant en décrochant mon premier titre de champion de France senior, toujours en Carabine 10m 60 balles Couché qui constitue désormais ma discipline de prédilection.

J’ ai la joie cette année là d’être sélectionné pour les Championnats du Monde à Sargans (Suisse). Cette fois encore je prends conscience du Haut-Niveau et n’arrive pas à exprimer mon potentiel.

2007: premier podium international…. par équipe

Aux championnats d’Europe à Sühl (Allemagne), je passe tout près d’un premier podium international en Carabine 10 mètres 60 balles Couché, à seulement 6 dixièmes de la médaille de Bronze. Les bons résultats de mes coéquipiers français nous permettent de décrocher une 3ème place par équipe et j’ ai le bonheur d’ assister à ma première montée du drapeau français !!

2008 : La grosse désillusion

Nous arrivons dans l’ année des Jeux Paralympiques de Pékin et je commence à rêver. En tête du classement national durant les 3 années précédentes en Carabine 10 mètres  60 balles Couché, je crois en mon rêve Paralympique. 7 tireurs français sont sélectionnés, mais je ne figure pas parmi eux. L’ annonce de ma non sélection a été un moment vraiment triste dans ma carrière sportive, et j’ ai mis quelques mois avant de décider de poursuivre ou non ma quête d’une sélection paralympique. Encore un échec qui allait renforcer ma combativité et ma volonté de réaliser mon rêve, mais je ne le savais pas encore…